Category

Actualités

Affaire Grégory : Me Olivier Baratelli, avocat des grands-parents du petit Grégory, s’exprime sur le décès du grand-père, Albert VILLEMIN

By | Actualités

« Albert VILLEMIN, grand-père du petit Grégory – retrouvé mort dans la Vologne, pieds et poings liés, en 1984 – est décédé le 18 février à l’âge de 92 ans »

(…)

Me Olivier Baratelli, qui était l’avocat des grands-parents Monique et Albert Villemin depuis 2017, a réagi à ce décès ce lundi matin auprès du Parisien. « Albert Villemin emmène dans sa tombe bon nombre de secrets familiaux… C’est devant l’éternel qu’il va maintenant les déposer », a commenté le pénaliste. »

 

👉🏼 Pour lire l’article sur le journal Le Parisien : https://www.leparisien.fr/faits-divers/affaire-gregory-albert-villemin-grand-pere-de-lenfant-est-mort-a-92-ans-27-02-2023-CW2LDOWKPFFWXC7RCXPA453LDA.php 

Maitre Olivier BARATELLI, avocat du Royaume du Maroc dans l’ « affaire Pegasus ».

By | Actualités

➤ Le Maroc est depuis longtemps victime d’une tentative de déstabilisation internationale. Il n’a eu de cesse de dénoncer ces accusations injustes et fantaisistes », a déclaré Me Olivier Baratelli, avocat de Rabat dans cette affaire, intervenant en visioconférence devant les députés marocains.

👉🏼 Pour lire l’article correspondant :

https://fr.timesofisrael.com/logiciel-espion-pegasus-le-maroc-denonce-une-campagne-injuste/ 

 

➤  » Dix-neuf mois après que le Maroc, victime d’une “gigantesque entreprise de déstabilisation internationale”, a porté plainte contre certains médias français et des ONG, qui l’accusaient d’avoir utilisé le logiciel espion “Pegasus”, “aucune preuve n’a été apportée à ce jour”, a affirmé, vendredi à Paris, Me Olivier Baratelli, avocat du Royaume en France. »

👉🏼 Pour lire l’article correspondant : 

https://www.lopinion.ma/Affaire-Pegasus-Les-accusateurs-du-Maroc-peinent-a-apporter-des-preuves_a36835.html

 

➤ « Ces affaires ont été plaidées et replaidées le 15 février devant la Cour d’appel de Paris, a expliqué Me Baratelli, faisant état d’une “impression d’écoute réelle” de la part des magistrats, qui devront prononcer leurs arrêts le 12 avril.

“Nous avons réellement une grande confiance dans les décisions qui vont être rendues”, a affirmé l’avocat, rappelant que dès novembre 2021, la rumeur avait déjà “dégonflé” après que le Premier ministre de l’époque, Jean Castex, avait déclaré à l’Assemblée nationale que le téléphone du président Emmanuel Macron n’a jamais été infecté, après l’avoir soumis aux services français qui l’avaient ausculté et constaté que l’appareil ne comprenait aucune trace d’un logiciel espion.

“Nous savions que c’était faux et, pourtant, en novembre, Le Monde et France Inter continuaient de colporter la rumeur, alors nous avons relancé cinq procédures en diffamation”, a ajouté l’avocat.

Pour étayer leurs thèses, certains journalistes avaient déposé plainte au même temps de la diffusion de l’information, une situation “ubuesque et incroyable”, a-t-il noté, faisant savoir que cette plainte a été suivie par le parquet de Paris durant un peu plus d’une année.

“Nous avons rencontré la procureure, nous avons alimenté son dossier et nous avons démontré, preuves scientifiques à l’appui – fournies par un collège d’experts en informatique- qu’il était impossible pour le Maroc d’utiliser ce logiciel, si bien au bout d’un an, cette procureure de la République a considéré effectivement que nous étions face à l’une des plus grandes manipulations médiatiques de tous les temps”, a-t-il enchaîné. »

👉🏼 Pour lire l’article correspondant : 

http://www.mapexpress.ma/actualite/opinions-et-debats/pegasus-19-mois-apres-les-faits-preuve-na-ete-apportee-les-accusateurs-du-maroc-avocat/

 

➤ « Nous avons réellement une grande confiance dans les décisions qui vont être rendues”, a affirmé l’avocat, rappelant que dès novembre 2021, la rumeur avait déjà “dégonflé” après que le Premier ministre de l’époque, Jean Castex, avait déclaré à l’Assemblée nationale que le téléphone du président Emmanuel Macron n’a jamais été infecté, après l’avoir soumis aux services français qui l’avaient ausculté et constaté que l’appareil ne comprenait aucune trace d’un logiciel espion.

“Nous savions que c’était faux et, pourtant, en novembre, Le Monde et France Inter continuaient de colporter la rumeur, alors nous avons relancé cinq procédures en diffamation”, a ajouté l’avocat. »

👉🏼 Pour lire l’article correspondant : 

https://mediaguinee.org/affaire-pegasus-un-avocat-francais-estime-que-19-mois-apres-les-faits-aucune-preuve-na-ete-apportee-par-les-accusateurs-contre-maroc/ 

Me Olivier BARATELLI, avocat du Royaume du Maroc dans l’affaire Pegasus

By | Actualités

◼  Maître Olivier BARATELLI, avocat du Royaume du Maroc dans l' »affaire Pegasus », affirme « qu’aucun élément technique n’a pu mettre en lumière les accusations fantaisistes portées contre le Maroc sur l’utilisation présumée du logiciel Pegasus« , ajoutant que « le Maroc est de manière évidente victime, depuis longtemps, d’une tentative de déstabilisation internationale« .

 

👉 Pour lire l’article sur le site de L’Observateur : https://lobservateur.info/article/105410 

En 2023, Lombard Baratelli Astolfe & Associés poursuit son développement. Le cabinet d’affaires promeut un avocat au sein de son équipe avec la nomination de Sébastien du Puy-Montbrun au rang de counsel.

By | Actualités

🚀 Lombard Baratelli Astolfe & associés a le plaisir d’annoncer une nouvelle nomination :

👉 Sébastien DU PUY MONTBRUN, en qualité de counsel.

Juriste au sein de cabinets d’avocats pendant 10 ans, Sébastien du Puy-Montbrun est membre du barreau de Paris depuis 2018 et exerce depuis la fin de cette même année pour Lombard Baratelli Astolfe & associés. Publiciste de formation, il intervient dans tous les dossiers mêlant droit pénal et droit public. Sébastien du Puy-Montbrun accompagne également ses clients en droit du marché de l’art, droit de l’environnement et du droit sport. Il est aussi secrétaire général de l’association des avocats mandataires sportifs (A.D.A.M.S.). Ancien moniteur en droit, Sébastien du Puy-Montbrun est diplômé du DEA de droit public interne de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne et du Master spécialisé en business consulting de l’ESCP-Europe.

 

 

📢 https://www.lemondedudroit.fr/nominations/85682-lombard-baratelli-astolfe-associes-nomination-de-sebastien-du-puy-montbrun-counsel.html 

Olivier, BARATELLI, avocat de François, Henri PINAULT obtient la démolition de bâtiments construits illégalement dans la cour des Beaux-Arts à Paris

By | Actualités

« Le retard des Beaux-arts à démolir ses préfabriqués a suscité l’irritation d’un autre voisin, Olivier Reza, également représenté par Olivier BARATELLI »

👉🏼 Pour lire l’article directement sur le site de L’Informé : François-Henri Pinault fait démolir les préfabriqués qui gênaient sa vue, les étudiants architectes en galère (linforme.com)