Category

Actualités

Air Cocaïne : les accusés demandent le report de leur procès

By | Actualités

A l’ouverture du procès « Air cocaïne » à la Cour d’Assises spéciale d’Aix en Provence ce lundi 18 février 2019, Maître Céline ASTOLFE a demandé le renvoi de cette affaire, rappelant que la présence de l’ensemble des prévenus est nécessaire à la manifestation de la vérité et indispensable au respect du droit à un procès équitable.

Article du Point

Télécharger l’article

“Air Cocaïne”: ouverture du procès en l’absence de deux acteurs clé

By | Actualités

Le procès de l’affaire “Air Cocaïne” s’est ouvert lundi à Aix-en-Provence devant une cour d’assises spéciale, en l’absence de deux de ses principaux protagonistes et malgré les hauts cris des avocats de la défense qui avaient demandé le renvoi de l’affaire.

“On est comme dans un avion sans aile, confrontés à une difficulté majeure, l’absence de deux accusés à ce procès”, a déploré dans la matinée Me Céline Astolfe, conseil de Fabrice Alcaud, un des neuf accusés.

Article du Nouvel Obs

Les avocats généralistes avec un tropisme « Art »

By | Actualités

Maître Olivier Baratelli est référencé par Le Journal des Arts comme un avocat reconnu pour son expertise sur le marché de l’art et ses contentieux.

S’ils n’en font pas une spécialité, de nombreux avocats sont régulièrement sollicités par les acteurs du domaine de l’art pour du conseil ou du contentieux.

Conseil de Bernard Picasso, Michel-Paul Escande est une figure reconnue du milieu de l’art, mais y consacre moins de 20 % de son temps. Il accompagne aussi plusieurs artistes dans leurs relations contractuelles comme le sculpteur Jean-Michel Othoniel, dont il a négocié le contrat avec le château de Versailles. Guillaume Henry, lui aussi, ne consacre que 15 à 20 % de son activité au milieu de l’art. Il a fait ses armes chez Geoffroy Gaultier et conseille quelques commissaires-priseurs, mais également des collectionneurs et des artistes. Olivier Baratelli est un célèbre pénaliste, qui intervient dans le droit des affaires, de la presse et des successions, mais aussi dans le marché de l’art. Il a partagé son cabinet avec une célébrité du barreau, l’avocat Paul Lombard décédé en 2017 avec lequel il défendait la famille Picasso, et notamment Maya et Diana Picasso.

Lire la suite de l’article sur Le Journal des Arts

2019 01 04 - Le Journal des Arts n°514 - Les Avocats Généralistes avec un tropisme'Art'

Plainte de Bolloré pour diffamation : Mediapart condamné pour une enquête «à charge»

By | Actualités

Maître Olivier Baratelli a obtenu pour le compte du groupe BOLLORE la condamnation pour diffamation publique de MEDIAPART.

Fanny Pigeaud, journaliste travaillant pour le site d’information Mediapart, a été condamnée mardi en diffamation pour un article intitulé «Comment le groupe Bolloré a ruiné deux entrepreneurs camerounais», publié en avril 2016.

Le tribunal correctionnel de Nanterre a condamné cette spécialiste de l’Afrique et du Cameroun en particulier à une amende de 1.500 euros avec sursis. Le journaliste Edwy Plenel s’est vu lui infliger une amende de 1.500 euros ferme en tant que directeur de publication.

Lire la suite de l’article sur Libération

Ouest France du 15 novembre 2018 : Douarnenez. Relaxé après l’accident mortel de son beau-père en mer

By | Actualités

Maître Céline Astolfe obtient la relaxe de son client, relaxe qu’elle avait plaidée début octobre devant le tribunal correctionnel de Quimper.

Le 4 octobre, un jeune de 21 ans était poursuivi devant le tribunal de Quimper pour homicide involontaire après le décès de son beau-père en baie de Douarnenez (Finistère).

Le jeudi 4 octobre 2018, un homme de 21 ans était poursuivi devant le tribunal correctionnel de Quimper (Finistère) pour homicide involontaire. Le parquet lui reprochait le décès accidentel de son beau-père avec qui il pêchait sur un canot pneumatique, le 16 juillet 2016 en baie de Douarnenez.

Lire la suite sur le site d’Ouest France

2018_11_15-Douarnenez.-Relaxé-après-l’accident-mortel-de-son-beau-père-en-mer