Actualités

« Air Cocaïne » : sept des neuf accusés condamnés à des peines allant jusqu’à dix-huit ans de prison

Des peines allant jusqu’à vingt-cinq ans de prison avaient été requises dans cette affaire de trafic de drogue en bande organisée. (…)

Un « crash judiciaire », c’est ce que redoutait Me Céline Astolfe, avocate de Fabrice Alcaud, ce dirigeant de SN-THS qui, à l’issue du deuxième vol à Quito – revenu à vide –, avait pourtant fait part de ses doutes aux services de police jusqu’à être inscrit au fichier des sources de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants. L’accusation avait vu dans la comptabilité aléatoire de SN-THS, dans le paiement présumé en espèces des trois vols la signature de la connaissance par ces dirigeants de ce que transportait le Falcon 50. « Je veux bien qu’on dise qu’ils étaient de piètres chefs d’entreprise, que SN-THS c’était le bazar, mais comment lutter contre une accusation qui dit qu’une négligence comptable est un crime », a déploré Me Astolfe.

Lire la suite sur Le Monde.fr

« Air Cocaïne » : sept des neuf accusés condamnés à des peines allant jusqu’à dix-huit ans de prison